Vous avez des difficultés à voir ce courrier électronique ? Voir en ligne
Pour entrer dans ce temps de culte

«The trumpet shall sound » cet air du Messie de Haendel parle  de la résurrection, d'incorruptibilité et d'immortalité.
 
Cliquez sur l’image pour entendre la musique...
Jeudi 21 mai: jeudi de l'Ascension
Le mot d’ordre de la semaine: Jésus dit « Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les Hommes » (Jean 12,32).
Chantons ou faisons nôtres ces paroles
Jésus entre dans son règne
Jésus entre dans son règne, Que tous les puissants le craignent Et lui rendent tout honneur.  Dieu a tenu sa promesse Et toute langue confesse : Jésus-Christ est le Seigneur !

Lui qui est venu sur terre, Lui qui s’est fait notre frère, Aujourd’hui il est vainqueur. Il a porté notre peine, Il a surmonté la haine : Jésus-Christ est le Seigneur !

En lui est la délivrance, Le pardon de nos offenses, Il est notre Rédempteur.  En lui est la vie nouvelle, Libre, pacifiée, plus belle : Jésus-Christ est le Seigneur !

Il se tient devant son Père, Il lui porte nos prières, Il est notre intercesseur.  Remettons-lui nos souffrances, Notre monde et ses violences :
Jésus-Christ est le Seigneur ! 
 
Cliquez sur l’image pour entendre la mélodie...
Prions avec le Psaume 47 
Vous, tous les peuples, applaudissez, acclamez Dieu avec des cris de joie! Car le Seigneur, le Dieu très-haut, est redoutable, il est le grand roi de toute la terre. Il choisit pour nous notre héritage,
nous en sommes fiers, nous, le peuple de Jacob, qu'il aime.Dieu monte à Sion parmi les acclamations, le Seigneur arrive au son de la trompette. Célébrez Dieu par vos chants, célébrez-le, célébrez notre roi, célébrez-le !
Car le roi de toute la terre, c'est Dieu. Célébrez-le par le chant le plus beau. Dieu règne sur les peuples, il siège sur son trône qui est saint. Les princes des différents pays se joignent au peuple du Dieu d’Abraham, car c'est de Dieu que dépendent les rois, les protecteurs de la terre. Il est au-dessus de tout !
Texte proposé à la méditation: Actes 1, 3-11 
En effet, après avoir souffert jusqu'à la mort, c'est à eux qu'il se montra en leur prouvant de bien des manières qu'il était vivant : pendant quarante jours, il leur apparut et leur parla du règne de Dieu. Un jour qu'il prenait un repas avec eux, il leur donna cet ordre : « Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis et que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé dans l'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés dans l'Esprit saint. »  Ceux qui étaient réunis auprès de Jésus lui demandèrent : « Seigneur, est-ce en ce temps-ci que tu rétabliras le règne pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité. Mais vous recevrez une force quand l'Esprit saint descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'au bout du monde. »
Après ces mots, Jésus fut élevé vers le ciel pendant que tous le regardaient ; puis une nuée le cacha à leurs yeux. Ils avaient encore les regards fixés vers le ciel où Jésus s'en allait, quand deux hommes habillés en blanc se trouvèrent près d'eux et leur dirent : « Gens de la Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Ce Jésus, qui vous a été enlevé pour aller au ciel, reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller. »

Avec des jeunes du groupe de jeunes paroissial, nous avons partagé sur le sens de l’Ascension et nous vous présentons quelques-unes de leurs réflexions. « C’est étrange  invraisemblable. Le Christ est encore avec eux, et puis il s’en va, c’est extraordinaire. On se demande comment cela s’est passé ». 
« C’est un événement précurseur de la foi: quand le Christ monte au ciel, on va commencer à avoir la foi. Il va redescendre pour nous sauver. »
La fin du récit de l’Ascension montre les disciples un peu perdus, le nez en l’air à attendre. Il faut les deux « anges » pour expliquer qu’il faut attendre, mais ne pas rester sans rien faire. « Il est question d’attente. Il faut attendre, mais on ne va pas y penser tous les jours, on ne va pas se focaliser sur cela. Cela ne sert à rien de regarder par la fenêtre tous les jours. Il ne sert à rien de se demander quand cela arrivera. Cela arrivera un jour. Mais c’est une attente qui nous paraît sans fin. La foi se base sur la certitude que ça va arriver un jour. Cela signifie la confiance » Il s’agit cependant d’une attente dynamique: Jésus reviendra, mais à présent, c’est le temps de faire ce qu’il a dit. 
« On peut se demander pourquoi il est parti. Il fallait que Christ parte pour rejoindre Dieu. Il est parti pour nous responsabiliser, pour nous faire parler des choses de Dieu. Il nous confie la responsabilité de prendre soin de la planète, de vivre comme il le veut. Le Christ est comme un prof qui a instruit ses disciples sur beaucoup de choses. Il part pour voir comment les élèves vont se débrouiller. Lui a toutes les réponses en main. 
Même si le Christ n’est plus sur terre, il nous invite à écouter sa Parole, à attendre de voir si ce que le Père a promis va se réaliser. Les anges viennent pour parler aux disciples, Jésus ne nous laisse pas seuls. » 
L’Ascension nous fait comprendre que Jésus est le Seigneur et qu’il règne. Il monte au ciel dans un contexte d’envoi en mission. Il a promis le Saint-Esprit, sa présence en nous pour être ses témoins dans le monde et annoncer la Bonne Nouvelle  de son amour pour nous. Une Bonne Nouvelle dont nous avons bien besoin en ces temps difficiles !
Pour poursuivre la réflexion : 
  • Comment est-ce que je comprends l’Ascension ?
  • Que signifie dans ma vie le fait que Jésus est le Seigneur ?
  • Qu’est-ce que veut dire « Vous serez mes témoins » ? Comment est-ce que je le vis ? A quoi cela m’engage-t-il ?
  • Que signifie pour moi attendre le retour de Jésus ? 
Chantons ou faisons nôtres ces paroles
Tous unis dans l’Esprit
Tous unis dans l’Esprit, tous unis en Jésus (bis) Nous prions que bientôt ce qui divise ne soit plus.

Refrain: Et le monde saura que nous sommes chrétiens Par l’amour dont nos actes sont empreints. 

Nous marchons côte à côte et la main dans la main (bis) A la table du Roi, nous partageons le même pain. Refr. 

D’un seul cœur, nous voulons travailler pour Jésus (bis) Proclamer à tout homme qu’il nous offre le salut. Refr. 

Gloire au Dieu créateur de la terre et des cieux, Gloire au Fils éternel, Rédempteur glorieux, Gloire, gloire à l’Esprit qui verse en nous l’amour de Dieu ! Refr.  

Cliquez sur l’image pour entendre la mélodie...
Prions
Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui marchent sur le chemin de la vie.
Que ceux qui courent ou qui ont repris leur course apprennent à ralentir, à se reposer.
Que ceux qui marchent ou se sont remis en marche aient la force de continuer dans la durée tout en prenant soin de ceux qu’ils croient sur leur chemin.
Que ceux qui ne peuvent plus avancer soient relevés et remis en route par ta Parole. Et que même de leur immobilité, ils reçoivent de toi la grâce d’être capables d’accueil et d’ouverture.
Nous te prions pour les exilés, et pour ceux qui sont trop bien installés. Donne aux uns un espace qui puisse devenir leur chez-soi, et aux autres le souffle du grand large, le désir de la découverte.
Donne-nous de trouver sur nos pas la diversité, et de rechercher l’unité. Donne-nous le discernement et la force de prendre nos responsabilités dans les sociétés qui sont les nôtres, pour inventer de nouveaux modes de vie où les valeurs premières sont la vie, la paix et la dignité.
Guéris notre peur d’aller vers les autres. Montre-nous la richesse de découvrir leur différences, la richesse des échanges et celle de l’étrangeté. Et donne-nous d’être des témoins de ton amour, et des chercheurs de ta volonté.
Et en cette journée missionnaire pour notre paroisse, nous pensons aussi dans notre prière aux œuvres missionnaires avec lesquelles nous travaillons : le DEFAP (Service protestant de Mission), le service missionnaire de l’UEPAL, Mission 21, l’Action chrétienne en Orient, la Société évangélique luthérienne de Mission.

Pensons aussi aux envoyés, celles et ceux restés sur place, et celles et ceux qui sont revenus en France. Pensons en particulier à nos Eglises partenaires en Centrafrique, au Mozambique, à Madagascar, au Cameroun, en Haïti, et aux Eglises protestantes réformées de Guadeloupe, Martinique et Guyane. 


«Come, Ye Sons of Art Away », Purcell

Cliquez sur l’image pour entendre la musique...
Bénédiction


L'Éternel nous bénit et nous garde. 
L'Éternel fait resplendir sur nous sa lumière et nous accorde sa grâce. 
L'Éternel lève son visage vers nous
et nous donne la paix !
Quelques nouvelles

Depuis plusieurs années, le Jeudi de l’Ascension est notre journée missionnaire. 
Vous trouverez des nouvelles des envoyés du DEFAP sur le site : https://www.defap.fr/ rubrique actualités 


Ce jeudi sur France 2, un culte sera retransmis à 10h lors de l’émission Présence Protestante.

Paroisse protestante de Furdenheim - Pasteur Pascal Hickel
03 88 37 15 50 / 06 20 47 05 03 Faire suivre à un ami

Vous êtes actuellement abonné(e) à notre liste de diffusion en tant que .
Se désabonner  • Mettre à jour l'adresse électronique
 
Direct Mail for Mac Ce courrier électronique est géré par Direct Mail pour Mac. En savoir plusSignaler un courrier indésirable