Vous avez des difficultés à voir ce courrier électronique ? Voir en ligne
Dimanche 29 mars, Judica: l’agneau de Dieu
Nous voici confinés depuis plus d’une semaine, et ce temps va se prolonger. C’est un temps bien particulier, qui n’est pas toujours facile à vivre. Ce qui marque, c’est le silence, impressionnant, parfois inquiétant. Essayons de recevoir ce silence pour réapprendre à écouter la nature, le chant des oiseaux, le bruissement du vent dans les branches… pour apprendre ou réapprendre le silence intérieur et nous mettre à l’écoute de Dieu.

En ce dimanche, en ce début d’une nouvelle semaine de confinement, que la grâce et la paix nous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ, dans la communion - même vécue de façon invisible - que nous donne le Saint-Esprit.

Le verset de la semaine se trouve dans l’Évangile de Matthieu 20, 28.
Prions avec le Psaume 43 
Car c'est toi, Dieu, qui es mon protecteur. (…) Fais-moi voir ta lumière et ta fidélité. Qu'elles me guident vers la montagne qui t’appartient, qu'elles me conduisent à ta demeure ! Alors je m'approcherai de ton autel,de toi-même, Dieu ma plus grande joie. Je prendrai ma guitare pour te louer, toi qui es mon Dieu ! À quoi bon me désoler, à quoi bon me plaindre de mon sort?
Mieux vaut espérer en Dieu et le louer à nouveau, lui, mon sauveur et mon Dieu. 
Le texte proposé à la méditation
Hébreux 13, 12-14
Dans ce temps étrange de confinement et de silence autour de nous, nous avons besoin d’espérance, de paix, mais aussi de sens. Tel est le message de ces paroles un peu ardues au premier abord. L’auteur nous invite à sortir de nos idées toutes faites et à tourner nos pensées et nos cœurs vers le Christ crucifié, dans l’humilité. Il nous invite à chercher le Royaume de Dieu, « la cité d’en haut », c’est-à-dire à vivre la réalité de ce règne : la justice, la paix, la vérité, le pardon, l’accueil, la solidarité, le partage, mais aussi la prière et l’écoute de la Parole. À vivre en témoins et porteurs de l’amour de Dieu manifesté en Christ.  
Chantons ou faisons nôtres ces paroles
Mon ancre et ma voile
Dieu tu es ma force, ma consolation, une lampe devant mes pas, Ta voix a triomphé de l'ouragan, remporté le combat … Tu m'offres chaque jour, ton infaillible amour! Toi qui as fixé le cours des étoiles Sois mon ancre, sois ma voile! 

Cliquez sur l’image pour entendre la mélodie...
Prions
Dans cette période troublée, prions avec confiance:
pour les malades et leurs familles, pour les personnes en deuil; pour les soignants afin que tu renouvelles leurs forces;
pour celles et ceux qui ont peur de la maladie, de la mort;
pour celles et ceux qui craignent de perdre leur emploi, pour les responsables d’entreprises en difficultés;
pour celles et ceux qui travaillent pour que nous ne manquions de rien, pour les agriculteurs, les livreurs, mais aussi les éboueurs et ceux qui assurent notre sécurité;
pour les responsables politiques, économiques, sociaux afin que tu les guides dans leurs décisions;
pour les déplacés, pour ceux qui habitent un pays dont le système de santé est fragile.

Et nous rassemblons nos prières dans celle que tu nous as enseignée: Notre Père
Bénédiction
Que le Seigneur bénisse et garde chacune et chacun.
Que le Seigneur tourne vers nous son regard bienveillant et nous accorde sa grâce. Qu’Il nous regarde avec amour et nous accorde sa paix. Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence gardera nos cœurs et nos pensées en Jésus-Christ.
Consistoire de Brumath - Contact: am.heitz@orange.fr
 Faire suivre à un ami

Vous êtes actuellement abonné(e) à notre liste de diffusion en tant que .
Se désabonnerMettre à jour l'adresse électronique
 
Direct Mail for Mac Ce courrier électronique est géré par Direct Mail pour Mac. En savoir plusSignaler un courrier indésirable